Pour jardiner en bas de chez soi, la Ville lance son permis de végétaliser, un dispositif qui permet à tou·te·s de participer à la renaturation des espaces publics.

Un nouveau dispositif pour renaturer Romainville !

Tous les Romainvillois· es (majeur·e·s) qui souhaitent mettre les mains dans la terre peuvent demander à la Ville un permis de végétaliser. Pour planter devant leurs façades, au pied des arbres, en bacs ou en pleine terre.

« L’objectif est de permettre aux habitant·e·s de renouer avec le plaisir de planter et de créer des îlots de fraîcheur et de biodiversité partout en ville. Ce permis est nécessaire car il y a des contraintes techniques liés notamment au réseaux enfouis dans le sol (électricité, fibre…) » indique Julie Lefevbre, Conseillère municipale à la Biodiversité.

Comment obtenir son permis de végétaliser ?

Pour obtenir ce permis de végétalisation, les habitant·e·s doivent expliquer leur projet de végétalisation souhaité :

  • En renvoyant le formulaire de demande par mail à lreynaud-desmet@villeromainville.fr. Le formulaire peut être téléchargé ou remplis en ligne.
  • En téléphonant au service municipal Cadre de vie et nature en ville : 01 49 15 55 03

Chaque demande est étudiée au cas par cas. Après réception de la proposition, la demande est étudiée par le service Cadre de vie et nature en ville et transmise aux élu·e·s référent·e·s. Si elle est acceptée, un courrier d’autorisation est envoyé au·à la demandeur ·euse quelques jours plus tard. Celui-ci ou celle-ci se voit l’heureux·se détenteur·rice d’un permis de végétaliser pour une durée d’un an, tacitement reconductible.

Une charte de végétalisation pour bien planter !

Le jardinage peut commencer, à condition de respecter quelques règles.

Le détenteur du permis est responsable de son projet. Il·elle est donc chargé·e du choix de ses plants, de l’entretien et du nettoyage de son bout de verdure. En faisant sa demande, il·elle a adhéré à la Charte de végétalisation, qui l’engage notamment à :

  • Ne pas planter d’espèces urticantes, invasives, toxiques, épineuses ou à fort développement, mais plutôt locales, adaptées au sol et mellifères (dont le nectar est utilisé par les abeilles pour faire du miel). Une liste de plantes adaptées peut vous être fournies.
  • Utiliser des méthodes écologiques et procéder au désherbage manuel (pas de pesticides)
  • Entretenir sa plantation : l’arroser, la bichonner, mais également la contenir, ne pas la laisser déborder (sur le trottoir, la fenêtre des voisin·e·s...)
  • Garantir le passage et la fluidité des usager·ère·s, ne pas gêner les ouvrages et le mobilier urbains... (espace public oblige, tout le monde doit y trouver son compte).

La charte de végétalisation

Une question ?

Pour toutes informations, vous pouvez contacter le service Cadre de vie et nature en ville :

  • lreynaud-desmet@villeromainville.fr
  • 01 49 15 55 03