Logements, commerces et entreprises prennent la place des anciennes industries pharmaceutiques.

Un nouveau quartier au coeur de la Plaine de l'Ourcq

Le quartier de l'Horloge est l’une des cinq zones d’aménagement concerté (Zac) qui forment la "Plaine de l’Ourcq", vaste projet de revalorisation du secteur du canal de l’Ourcq et de l’ex RN-3. Porté par une volonté partagée par Est Ensemble, les villes et leurs partenaires, ce site du Grand Paris offre un potentiel exceptionnel.

Le projet de l’Horloge prévoit l’aménagement de plus de 50 hectares aux Bas-Pays. Il s’agit de transformer un site à vocation strictement économique en un quartier vivant.

 

Une programmation mixte de qualité

Le quartier de l’Horloge change progressivement de visage : logements, commerces et entreprises prennent progressivement la place des anciennes industries pharmaceutiques. Après plusieurs années de travaux de démolition et de traitement des sols, les premières constructions sont désormais achevées.

En 2022, les Romainvillois·es profiteront donc d’un quartier tout neuf, situé entre le canal de l’Ourcq et l’Ile de loisirs de la Corniche des forts, où ils et elles pourront habiter, travailler et se détendre. Le passé ne sera cependant pas oublié puisque l’horloge viendra rappeler l’histoire industrielle de cette partie de la commune.

Repères

  • Superficie : 51 hectares
  • Concédant : Communauté d’agglomération Est Ensemble
  • Concessionnaire : Sequano Aménagement
  • Nature de l’opération : Zone d'aménagement concerté
  • Durée de la convention : 14 ans (2008-2022)
  • Montant de l’opération : 105 010 278 € HT (dont participation des collectivités publiques : 13 782 037 € HT)
  • Architecte-urbaniste : Cabinet Reichen et Robert & Associés

La programmation : 

  • 51 hectares
  • Plus de 1 000 logements
  • 200 000 m² de locaux à destination d’entreprises
  • 30 000 m² de commerces
  • 1 lycée
  • De nouveaux espaces publics
  • Une ambition environnementale forte

Une première étape finalisée

  • Logements : Un premier programme de 117 logements, conçu par l'agence Reichen & Robert, a été livré en avril 2019 avenue du Docteur Vaillant. Les bâtiments, qui répondent aux exigences environnementales fortes de la Ville et d'Est Ensemble, sont organisés autour d'une allée végétalisée. Le prix de ces logements est encadré par la "Charte promoteurs".

Villa Soléos
Villa Soléos

  • Commerces : Paddock Paris, "premier city outlet accessible en métro", a ouvert ses portes en novembre 2019. En réhabilitant les écuries construites par l’industriel Gaston Roussel en 1926, Groupe Fiminco a redonné vie à un élément patrimonial remarquable de Romainville. On y trouve des boutiques de grandes marques à prix réduits sur 17 000 m², une offre de restauration sur 4 000 m², un "food court" (680 m² de stands de restauration sur place ou à emporter), un parking en sous-terrain, un espace pour les enfants et des expériences de réalité augmentée. L'hôtel ouvre en mars 2020. Conformément aux préconisations de la Charte de développement durable de la Zac de l’Horloge, une attention a été portée à la végétalisation de plusieurs surfaces, et notamment des toitures. La réalisation de Paddock Paris a été confiée au cabinet Reichen & Robert, architecte en chef de la Zac. Le site est ouvert tous les jours de 10h à 20h et jusqu’à 23h pour la restauration.
  • Espaces publics : La place de l'Horloge, nouvelle place publique, crée un lien entre l’entrée de Paddock Paris et l’avenue Gaston-Roussel. Des bancs, un  éclairage  doux, un  bassin et des surfaces végétalisées, des plantations et de nombreux arceaux à vélos font de cette place un espace de déambulation apaisé.

Un pôle culturel à rayonnement métropolitain

  •  Komunuma est un pôle culturel dédié à l’art contemporain sur plus de 11 000 m² (et à terme plus de 46 000 m2). Cet ancien site industriel classé a été construit par le groupe Roussel-Uclaf (devenu Sanofi Aventis). Groupe Fiminco a confié sa réhabilitation à l’agence Freaks Architecture. On y trouve quatre galeries d’art contemporain (Air de Paris, Galerie Sator, Galerie Jocelyn Wolff et In Situ Fabienne Leclerc) et l’association d’artistes Jeune Création. Une vingtaine d'artistes en résidence y ont plusieurs ateliers de création à disposition. La compagnie de la chorégraphe Blanca Li s'installe en 2020 dans l’atelier monumental de la Chaufferie.
  • La Fondation Fiminco s’installe aussi sur place. Le lieu vivra tout au long l’année au rythme d’une programmation d’événements et d’expositions à destination de tous les publics, y compris scolaires.
  • Les réserves du Fonds régional d’art contemporain (Frac) ouvrent à l'automne 2020 sur 2 000 m², permettant le stockage des œuvres mais aussi des actions de médiation avec différents publics.
  • Parsons Paris rejoint également le site à la rentrée 2020 avec des ateliers de confection mode et design.

À venir

  • Culture
    • Sur l’ex-site de Fareva, la Fondation Fiminco travaille à un élargissement de l’actuel quartier culturel. Le projet compris entre l’avenue Gaston-Roussel au sud, la rue Anatole-France à l’est, l’Avenue de Metz (ex-RN3) au nord, et la rue de la Commune de Paris à l’ouest.
    • La Fondation accueillera d’autres actrices et acteurs de la création contemporaine, à savoir des artisans d’art, un théâtre de 800 places, des galeries ainsi que des structures culturelles du spectacle vivant et de l’audiovisuel, au cœur de bâtiments industriels remarquables réhabilités et de nouvelles constructions.
    • Le programme inclut des habitations pour les artistes, mais aussi 400 logements répartis en cinq immeubles aux toitures végétalisées, destinés à tous les publics. Des commerces occuperont le rez-de-chaussée côté rue Jean-Jacques-Rousseau.
    • À terme, Romainville accueillera ainsi l’un des plus grands quartiers culturels d’Europe dédié à l’art contemporain, au spectacle vivant et à la vidéo, ouvert à tou·te·s les Romainvillois·es, avec notamment des actions destinées au public scolaire.
  • Logements, commerces et bureaux :
    • Entre l’avenue Gaston-Roussel et l'ex-RN3, 50 000 m² de bureaux et de logements vont être construits par le promoteur SEMIIC avec l’architecte Laurent Boudrillet, d’ici à 2022.
    • UTB, en face de Paddock Paris sur l’avenue Gaston-Roussel, prévoit une extension de son siège social de manière à accueillir ses salarié·e·s actuellement basé·e·s à Pantin, pour la fin 2021.
    • En face, 15 000 m² de bureaux et d’une cellule commerciale en rez-de-chaussée sont prévus pour 2022.
    • Rue de la Commune de Paris, 230 logements, par le promoteur Cogedim, seront livrés en 2021. Cet ensemble bénéficiera de cellules en rez-de-chaussée, dédiées aux activités culturelles en lien avec la Fondation Fiminco.
    • Entre l’avenue Gaston-Roussel et la rue Jean-Jacques-Rousseau, trois ensembles immobiliers portés par Cogedim vont voir le jour en 2022, avec respectivement 156, 184 et 162 logements, mais aussi des cellules commerciales et à vocation d’activités culturelles en rez-de-chaussée. Ce programme permettra la liaison entre l’avenue et Komunuma, grâce à une nouvelle place publique : la place des Arts.
    • Sur l’ex-site de Fareva, de nouveaux logements et commerces encadreront l’extension du quartier culturel.
    • Le long de l’ex-RN3, l’attribution de deux lots, dont l’un sera réservé à un parc d’activités de 10 000 m², est à l’étude.
    • Le lieu d’implantation d’une surface commerciale, dont la configuration reste à définir, est en réflexion pour l’ensemble de la Zac.
  • Voirie
    • L’avenue du Docteur Vaillant a été réhabilitée en 2019

    • En 2020 la rue de la Commune de Paris est remise à neuf et végétalisée.

    • La rue Jean-Jacques-Rousseau sera prolongée depuis la partie donnant sur l’avenue Gaston-Roussel, jusqu’à la rue de la Commune de Paris.

    • Une nouvelle voie sera créée à l’est pour relier la rue Jean-Jacques Rousseau prolongée à la rue Anatole-France au nord.

    • Une nouvelle place publique va être créée, offrant une vue sur la Chaufferie depuis l’avenue. Dénommée place des Arts, celle-ci offrira un vaste espace de rencontre et de déambulation bordé d’arbres et d’une noue plantée.

    • La mise en plateau surélevé de l’avenue Gaston-Roussel, afin d’apaiser la circulation, interviendra à partir de 2021.

  • Transports : 
    • Bus existants :
      • 318 (de Château de Vincennes à Pantin-Raymond-Queneau)
      • 322 (de Mairie de Montreuil à Bobigny-Pablo Picasso)
      • 145 (d’Église de Pantin à Cimetière de Villemomble)
      • 301 (de Bobigny-Pablo Picasso à Val de Fontenay-RER)
    • Métro – ligne 5 : la RATP étudie une nouvelle sortie de la station Bobigny-Pantin-Raymond-Queneau sur le boulevard Gaston-Roussel dans le cadre du réaménagement du quartier Raymond-Queneau.
    • Une station Vélib' a été mise en service en 2018 avenue Gaston-Roussel.
    • Les travaux préparatoires du T Zen 3 débutent en 2020. Sa mise en service est prévue à l’horizon 2022. Le réaménagement de l’ex-RN 3 inclut des itinéraires pour les cyclistes et les piétons ainsi que des ouvertures sur le canal de l’Ourcq, dont pourra bénéficier Romainville.
    • Le futur Tram 11 express passera par  la  gare multimodale « Bobigny-La Folie » toute proche. Une nouvelle station de la ligne 5 du métro y est à l’étude.
    • Le projet d’un métro-câble, reliant Bobigny aux Lilas en passant par Romainville est à l’étude par Île-de-France Mobilités.

plan de masse de l'extension du quartier culturel (ex-site Fareva)
Extension prévue du quartier culturel Komunuma sur l'ex-site de Fareva

 

 

Pour plus d'infos

Consultez la Lettre d'information n°2

Consultez le site de la Zac de l'Horloge

Consultez le dossier du Mag' n°100 (janvier 2020)