Ce volet abordera les questions autour des politiques enfance, de novembre 2020 à juin 2021.

Une grande consultation des familles

La première grande concertation autour des temps de l’enfant et des rythmes scolaires s’est tenue en novembre et décembre, dans le cadre des Assises de l’Enfance et de la Jeunesse.  Objectif : élaborer et mettre en place l’organisation la plus adaptée à la réussite et au bien-être des enfants âgés de 3 à 11 ans, pour la rentrée 2021.

Pour procéder à ce choix de rythmes scolaires, la Ville a souhaité avant tout être à l’écoute des besoins des familles, de ceux de leurs enfants ainsi que des attentes des enseignant·e·s et des personnels municipaux, à travers un questionnaire construit en partenariat avec toutes les parties prenantes. Les 72 questions de cette consultation ont été co-construites durant le mois de novembre dans le cadre de groupes de travail associant la Municipalité, les services municipaux, les représentant·e·s des parents d’élèves et le secteur associatif.

Plus de 1700 réponses (sur 2412 familles concernées) ont été recueillies à l’issue de cette première grande consultation des familles.


Les suggestions d’amélioration issues cette consultation :

  • Mieux prendre en compte les enfants porteurs de handicap, avec un accompagnement renforcé.
  • Améliorer les ateliers-leçons et des dispositifs d’aide aux devoirs dans les écoles élémentaires.
  • Plus de souplesse dans le fonctionnement des centres de loisirs des mercredis. Dans l’hypothèse de la semaine à quatre jours en septembre 2021, 58 % des familles sont intéressées par une offre de centre de loisirs en journée complète, 28% en demi-journée le matin et 14 % en demi-journée l’après-midi..
  • Améliorer la restauration scolaire en la rendant plus saine et plus durable. Dès le 1er trimestre 2021, une réflexion pour améliorer la qualité du service et tenir compte des priorités exprimées par les familles sera lancée.
  • Enrichir l’offre culturelle et sportive, en particulier pour les maternelles.
  • Améliorer la sécurité piétonne aux abords des écoles. L’instauration de la zone 30 au 1er janvier 2021 et la mise en place des agent·e·s de traversée au niveau de chaque groupe scolaire constitue une première étape d’une réflexion qui se prolongera tout au long de l’année 2021.

Une modification des rythmes scolaires à la rentrée de septembre 2021

À l’occasion de cette consultation, moins de 30 % des parents jugeait le rythme scolaire actuel des écoles adapté aux besoins de leurs enfants. Près de la moitié (50,1 % en maternelle et 48,6 %) ne le considère « pas du tout adapté ».

Les seize conseils d’école de la commune ont été réunis au mois de décembre dernier. Ils se sont tous prononcé en faveur d’une organisation à quatre jours à compter de la rentrée scolaire de septembre 2021. En janvier 2021, le Conseil municipal a rendu un avis favorable à ce changement, qui a par la suite été transmis à l’Inspection académique qui a fait part de son accord, fin février.

Repenser l’offre du mercredi

La Ville de Romainville concerte depuis mars les professionnel·le·s, les partenaires et les représentant·e·s des parents d’élèves pour mettre en place une nouvelle offre en matière d’initiation au sport et à la culture les mercredis, en s’appuyant sur les centres de loisirs et les équipements municipaux tels que les Espaces de proximité, la médiathèque, la ludothèque, la Maison de la philo, le Pavillon, les complexes sportifs… mais aussi sur les associations sportives et culturelles du territoires.

Une seconde phase de concertation avec la communauté éducative

Cette première étape franchie, la Ville engage désormais une seconde phase de concertation avec la communauté éducative dans le cadre des Assises de l’Enfance et de la Jeunesse, qui portera notamment sur :

  • la réussite éducative et l’égalité des chances entre les différentes écoles de la commune ;
  • l’évolution et l’amélioration du service de restauration scolaire ;
  • le développement de contenus qualitatifs au sein des centres de loisirs municipaux durant les mercredis et les vacances scolaires ;
  • l’amélioration de la prise en charge des enfants au sein des centres de loisirs et des études surveillées ;
  • les horaires et l’accessibilité des activités périscolaires.

Des temps de concertation et d’échanges seront proposés aux familles jusqu’en juin avec, si la situation sanitaire l’autorise, l’organisation d’un temps fort et fédérateur qui permettra de refonder l’action municipale en direction des enfants de Romainville.