Questions et réponses sur le projet de rénovation du quartier Youri-Gagarine.

Les logements

  • Dans le cadre de la phase 1 du projet, quels bâtiments seront démolis ?

Dans le cadre de la phase 1, suite aux travaux techniques et juridiques réalisés par les services de la Ville et d’Est Ensemble, les bâtiments B, D et H seront démolis.

  • Quel seront la technique et le calendrier de démolition du bâtiment B ?

Le bâtiment B va être démoli par étapes successives. Des protections collectives seront installées pour garantir la sécurité des travaux.
La déconstruction durera 18 mois.         

  • Quelle sera la nature de la réhabilitation de la tour A ? 

Dans le cadre de la phase 1 du projet, Seine-Saint-Denis Habitat réhabilite en profondeur la tour A. Les deux autres tours sont dans le périmètre de réorientation du projet et leur réhabilitation est donc soumise à concertation.

Sur la tour A, une démarche de concertation avec les locataires a permis de définir un programme de travaux qui a été soumis aux votes des locataires ; le projet de réhabilitation de la tour A a été approuvé par 75 % des votant·e·s.

Des travaux seront réalisés sur les façades, au sein des parties communes et dans les logements sur la base des besoins exprimés par les locataires. Le rez-de-chassée et les deux premiers étages de la tour seront transformés par Seine-Saint-Denis Habitat pour accueillir l'agence locale de Seine-Saint-Denis Habitat.

Ces travaux ont pour objectifs :
- d’améliorer la performance thermique et l’accessibilité de la tour ;
- de moderniser son apparence ;
- d’améliorer le confort à l’intérieur des logements ;
- de rénover les parties communes ;
- de restructurer son socle pour y accueillir l’agence locale de Seine-Saint-Denis Habitat.

  • Quelle sera la taille des futurs logements ?

Des logements de tout type seront construits dans le quartier. Concernant les logements sociaux neufs, la surface habitable sera autour de 65 m² pour les F3 et de 75m² pour les F4. Un travail mené par Seine-Saint-Denis Habitat à partir des besoins des locataires permettra de déterminer la typologie des logements à reconstruire.

  • Les nouveaux bâtiments auront-ils des ascenseurs ?

Conformément à la réglementation, les bâtiments de plus de 3 étages en seront dotés.

  • Les nouveaux logements seront-ils adaptés pour les personnes en situation de handicap ?

Oui. Les logements neufs tiendront compte des normes établies pour les personnes à mobilité réduite et certains logements seront entièrement adaptés.

  • Quel système de chauffage sera installé ?

Cela varie en fonction des bâtiments. Pour le programme livré rue Vassou par exemple, le chauffage collectif au gaz a été installé.      
Dans tous les cas, les bâtiments seront mieux isolés. L’objectif est d’améliorer la performance thermique des bâtiments afin de réduire les factures énergétiques.

Le relogement

  • Qui peut être relogé ?

Les locataires présents, titulaires du bails et les décohabitants s’ils rentrent dans les critères de la décohabitation. 

  • Comment seront relogés les locataires des bâtiments soumis à la démolition (bâtiments B, H et D démolis dans le cadre de la phase 1 du projet) ?

Comme les habitant·e·s du quartier Marcel-Cachin, les locataires concernés par la démolition seront reçus par une chargée de relogement de Seine-Saint-Denis Habitat et émettront des souhaits de relogement. Les relogements seront proposés en fonction des souhaits de ménages, et des opportunités ou possibilités de relogement dans le quartier Youri-Gagarine, à Romainville ou dans une autre ville si le/la locataire en émet le souhait. 

La Municipalité porte une volonté de concerter et de co-construire un projet de renouvellement urbain pour le quartier Youri-Gagarine à partir des besoins, attentes et critères de qualité formulés par  les habitant·e·s. Ces derniers nourriront les réflexions sur la réorientation du projet et sur la programmation de logements du quartier.  L’objectif est de pouvoir donner aux habitant·e·s le choix de rester dans le quartier ou non.

  • Le déménagement sera-t-il à la charge du locataire ?

Le déménagement sera pris en charge par Seine-Saint-Denis Habitat qui missionnera son déménageur : transport, démontage/remontage des meubles (pour les cuisines équipées uniquement, si la cuisine se réadapte au nouveau logement et est en bon état) et possibilité d’aide à la mise en carton pour les personnes âgées isolées. Le  dépôt de garantie sera automatiquement transféré sur le nouveau logement. Si le dépôt de garantie n’a pas été versé à l’entrée du logement d’origine, il sera demandé. Aucun différentiel ne sera réclamé. Les frais de transfert (électricité, courrier, gaz, internet, etc.) seront remboursés sur un forfait de 120€.

  • Les habitant·e·s des tours réhabilitées pourront-ils demander un relogement ?

Les relogements des habitant·e·s dont les logements seront déconstruits sont prioritaires. Les demandes de relogement des autres habitant·e·s (dans des bâtiments conservés) ne pourront être prises en compte que dans le cadre de mutation classique à demander auprès du bailleur social.

  • Les habitant·e·s de Youri-Gagarine seront-ils prioritaires pour l’accession à la propriété ?

Oui, l'accession des Romainvillois·e à la propriété fait partie des objectifs du programme. En effet, le développement de la mixité passe par une offre d'accession sociale ou avantageuse au profit des locataires du parc social. La Ville souhaite donc permettre aux Romainvillois·es de s'inscrire dans un parcours résidentiel ascendant. Pour cela, elle travaille à un programme de logements qui facilite pour les habitant·e·s du quartier qui le souhaitent, l’accès à cette opportunité.

Plus d'information sur les dispositifs existant, notamment le prêt social à la location-accession – PSLA et le bail réel solidaire – BRS.

  • La taille du futur logement tiendra-t-elle compte de la composition familiale ?

Chaque ménage émettra des souhaits de relogement. Les propositions tiendront compte de la taille des ménages. Les familles nombreuses auront la possibilité d’avoir de grands logements. Lorsque les situations familiales ont évolué, des appartements adaptés aux besoins seront proposés : plus petit pour les familles qui n’ont plus d’enfants à charge ou plus grand pour celles qui se sont agrandies.

Le stationnement

  • Y aura-t-il suffisamment de places de parking ?

Les parkings en surface, majoritaires aujourd'hui, vont être diminués afin de libérer de l'espace et de créer notamment des voies et espaces verts plus qualitatifs. Les futures places de stationnement seront situées dans le sous-sol des bâtiments neufs pour tous les locataires. En complément, des places de stationnements en surface permettront d'accueillir les visiteurs dans le futur quartier. La question du stationnement sera mise en débat avec les habitant·e·s lors des temps de concertation de la phase 2 du projet, pour que cette phase prenne en compte au mieux leurs besoins.

  • Combien de places de parkings seront proposés par logement ?

La conformité avec le Plan Local d'Urbanisme intercommunale sera respectée. Il prévoit qu’un minimum de 0,5 place par logement soit réalisé.         À l'heure actuelle, seulement un ménage sur deux dispose d'un véhicule à Romainville. De plus, le renforcement des transports en commun (ligne 11) va permettre de limiter le nombre de voitures.

Cette question du stationnement pourra être rediscutée dans le cadre de la démarche de concertation lancée sur la phase 2 du projet urbain. 

  • Les parkings en sous-sol ne sont-ils pas source d’insécurité ?

Un parking ne présente pas les mêmes problématiques qu'une cave. Les fonctionnements et fréquentations sont très différents. Ces parkings seront protégés, avec des codes d’accès et des vigik.

Les équipements pendant les travaux

  • Un nouveau terrain de basket est-il prévu ?

En raison des travaux, le terrain de basket situé à l’angle de la rue Vassou et de l’avenue Lénine a été fermé au public avant d'être déplacé dans le parc de la Sapinière, à quelques minutes à pied de son emplacement initial, par la précédente Municipalité. Le terrain est de nouveau praticable depuis le 29 juillet 2019. Les panneaux et filets des paniers de basket ont été remplacés.

À terme, le quartier comprendra un nouveau city-stade.

  • Les terrains de pétanque seront bientôt fermés. Où y en a-t-il d’autres à Romainville ?

Dans un premier temps, une partie seulement des terrains sera fermée. L’autre partie restera accessible et utilisable. D’autres terrains existent. Notamment rue Vassou, entre l’avenue du Colonel-Fabien et le boulevard Jean-Jaurès des Lilas, à deux pas du quartier Youri-Gagarine. Des nouveaux terrains ont par ailleurs  été aménagés dans le parc Simone-Veil, sur la couverture de l’A3 et dans le complexe sportif Paul-Baldit.

De nouveaux terrains seront créés dans le quartier pratiquement au même endroit entre les 2 rangées d’arbres.