Le Département poursuit l'aménagement global de la RD 117 sur l'axe situé entre la Porte des Lilas et la place Carnot. Le projet prévoit notamment le réaménagement de la place de la Laïcité et de la voirie.

Le projet du Département prévoit un embellissement des parvis de l’Hôtel de Ville et de l’église, ainsi qu’une modification de la voirie entre les rues de Paris et Gabriel-Husson. Il a pour principes de conforter la fonction de desserte de la route départementale, depuis Paris vers le plateau de Romainville mais aussi de favoriser les modes alternatifs à la voiture (bus, vélos, piétons...), de sécuriser les carrefours (notamment aux abords des parcs et écoles) ainsi que d'accompagner les aménagements en cours (prolongement de la ligne 11 du métro, du tramway T1, renouvellement du quartier Youri-Gagarine, Corniche des Forts).

Une place mise en valeur

Le parvis de l'Hôtel de Ville et celui de l'église Saint-Germain-l'Auxerrois seront améliorés et embellis, grâce à un aménagement paysager. Des massifs arbustifs, composés d’arbres et de plantes vivaces, favoriseront la biodiversité. Huit arbres supplémentaires vont être plantés, alternant les essences (amelanchier, magnolia). Ils seront alignés avec les cerisiers japonais du belvédère. L’arbre existant sera conservé en jardinière élargie et entourée d'un banc. L'espace libre sera maintenu en entrée de la mairie. Côté mobilier urbain, il est prévu une rénovation de l'éclairage, une pose de bornes rétractables et d'arceaux de protection contre les intrusions de véhicules, des grilles de protection en pied d'arbres, des bancs en béton revêtues de bois et un pavage en béton au sol.

Département de la Seine-Saint-Denis
Visuel non contractuel

La voirie pacifiée

La première étape du réaménagement consiste en la suppression de l'îlot central. Grâce au passage de la voie en zone 30, la circulation sera apaisée et sécurisée, pour les automobilistes, les piétons et les cyclistes. De plus, le passage piéton sera surélevé et les espaces de cheminement élargis. Les places de stationnement seront maintenues, notamment pour les livraisons et les cycles. Cette première phase de travaux débute en octobre 2019. Elle sera suivie de la construction des parvis et de la transformation des trottoirs côté impair, pour une fin des travaux estimée au printemps 2020. Le coût total de l'opération s'élève à 980 000 € (HT), pris en charge par le Département.