Dès la rentrée 2019, une nouvelle école primaire de onze classes accueillera des élèves aux Bas-Pays.

Afin de répondre aux évolutions croissantes des effectifs, la Ville a engagé au printemps 2018 la réalisation d'une nouvelle école primaire qui comprendra cinq classes de maternelle, quatre classes élémentaire et deux classes évolutives.

Des usages mutualisés

Construite à proximité de l'école Paul-Langevin existante, des espaces seront mutualisés pour permettre aux élèves des deux groupes scolaires d'évoluer dans les meilleurs conditions.

Ainsi, l'office du service de restauration, les espaces sportifs, la salle polyvalente pour l'accueil des activités périscolaires (97 m²), ou encore l'infirmerie seront communs aux deux écoles. 

Afin de répondre aux besoins pédagogiques de chaque école, et d’offrir des espaces propices au calme, chaque école aura son propre réfectoire et sa propre cour de récréation.

Le projet prévoit une large place aux espaces sportifs et de motricité : 

  • 1 salle de motricité : 84 m²
  • 1 salle de motricité polyvalente maternelle – élémentaire : 80 m²
  • 1 espace de motricité extérieur : 28 m²
  • 1 dojo : 344 m² dont 196 m² en surface de sport
  • 1 espace sportif extérieur et couvert pour les sports collectifs – pour les 2 écoles élémentaires : 500 m²

Badia Berger architectes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une école ouverte sur le quartier

Ce futur équipement scolaire sera largement ouvert sur le quartier  Entrée école Badia Berger architectes Entrée écolesur le temps extra scolaire : le dojo sera ouvert aux associations, la cour de récréation maternelle permettra aussi aux enfants de moins de six ans de bénéficier d'un nouvel espace de jeux.

Enfin, soucieux de favoriser les liens entre les parents et la communauté éducative, la ville propose un espace de 60 m² ouvert aux parents des trois écoles du quartier afin de favoriser les rencontres et les initiatives.

Un projet co-construit

Comme pour chaque nouveau projet d'équipement scolaire la ville a étroitement associé la communauté éducative, les parents d'élèves et les membres du conseil citoyen dans la définition du projet.

Trois réunions publiques et trois groupes de travail ont permis de co-construire un projet ambitieux de la définition des besoins (espaces pédagogiques, restauration, ...) aux objectifs du projet (fonctionnalité des espaces pédagogiques, ouverture de l'école aux parents, aménagement des espaces sportifs et extérieurs, ...).

Pour aller plus loin, suite à la dernière réunion publique de présentation des travaux en mai 2018, la Ville va engager dès la rentrée 2018 une phase de concertation sur les usages de la Place André Léonet. L'ouverture prochaine de la cours maternelle permettra de renforcer l'offre de jeux pour les moins de six ans, il convient donc de repenser les aménagements et le square de la Place afin de proposer à tous et à toutes, en particulier aux plus de six ans, des équipements de jeux et loisirs adaptés à leurs attentes.