La première Île de loisirs de Seine-Saint-Denis est en cours d'aménagement depuis 2007. Après la création de jardins familiaux et de liaisons piétonnes, il reste à aménager de nouveaux espaces de loisirs (sur 4,5 hectares) et à sanctuariser le bois central (sur 20 hectares).

Le Conseil régional aménage la douzième Île de loisirs d’Ile-de-France sur le site de la Corniche des Forts. D'une superficie de 62 hectares, répartie sur Romainville, Les Lilas, Noisy-le-Sec et Pantin,  cette Île de loisirs sera la plus proche de Paris et la première à voir le jour en Seine-Saint-Denis.

La suite du projet, engagé depuis 2007, consiste à créer de nouveaux espaces de loisirs sur 4,5 hectares : parcours sportifs, mur d'escalade, poney club, jeux pour enfants, zones de détente et de promenade. Une zone boisée de 20 hectares restera fermée au public afin d'y préserver la biodiversité.

Voir l'image en grand

Les premiers aménagements de ce vaste espace naturel ont été réalisés il y a quelques années : le square de l'ancien château de Romainville, les jardins familiaux et une partie de la liaison piétonne sont déjà ouverts au public. L'ancien parc communal de Romainville et le parc Henri-Barbusse de Pantin, qui font partie de l'Île de loisirs, sont également ouverts au public.

Le reste du périmètre du projet, soit une petite trentaine d'hectares, est actuellement fermé. En effet, cette partie de l'Île de loisirs étant située sur d'anciennes carrières de gypse, de lourds travaux de comblement sont nécessaires pour assurer la sécurité des futurs usager·ères·s.

La Région, propriétaire de l’île de loisirs de la Corniche des Forts, a annoncé en octobre 2017 le lancement de la nouvelle tranche du projet : elle prévoit l'aménagement de 4,5 hectares d'espaces de loisirs supplémentaires.

4,5 hectares pour les loisirs

Trois espaces en limite du bois

  • Une plaine de loisirs

Elle proposera des équipements sportifs (agrès et mur d'escalade) et des jeux pour enfants mais comptera aussi des espaces de détente respectueux de la biodiversité : prairies champêtres pour les insectes et murs en gabion pour les lézards.

  • Une passerelle d'observation

Conçue comme une immersion dans le bois naturel avec des postes d'observation et des panneaux pédagogiques, elle permettra de faire le lien entre les différents espaces de l'Île de loisirs, en limitant les emprises au sol.

  • Une zone d'éco-pâturage

Ce lieu hybride sera peu aménagé et fermé au public. Il a vocation à permettre le développement de nouvelles espèces végétales et à limiter l'expansion d'espèces invasives grâce à la mise en pâturage de moutons et autres animaux d'élevage. Cette zone sera entourée d'un chemin d'observation.

De nouveaux équipements 

  • Parcours sportifs et de promenade pour une pratique au quotidien de la marche, de la course ou du vélo. 1,3 kilomètres de ces parcours seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.

  • Agrès sportifs et mur d'escalade : des équipements légers, de qualité et adaptés à tous les niveaux sportifs.

  • Zones de détente sur 1,5 hectares (trois prairies).

  • Jeux pour enfants : balançoires, structure à grimper, mur d'escalade pour tous les âges.

  • Poney-club et parcours d'accrobranche, à terme.

20 hectares pour la biodiversité

Le bois central, actuellement à un stade jeune de développement et composé essentiellement d'espèces non indigènes (robinier, ailante, etc.) sera fermé au public sur une surface de 20 hectares afin de lui permettre de devenir mature et de préserver sa biodiversité.

Aucun aménagement et aucun déboisement ne sont prévus au sein du bois central qui sera complètement sanctuarisé.

Pour en savoir plus sur l'île de loisirs de la Corniche des Forts, consulter le site de la Région Ile-de-France